rechercher un bien

CHOISISSEZ UN TYPE DE TRANSACTION



CHOISISSEZ UN TYPE DE BIEN



CHOISISSEZ UNE ÎLE



CHOISISSEZ UNE VILLE



  • Réference



  • Budget



  • Surface



  • Nombre de pièces



Wallis et Futuna

GEOGRAPHIE ET CLIMAT

Iles walisiennes

Une ambiance tropicale dans des terres encore assez méconnues du monde.
Les îles de Wallis et Futuna sont composées de trois îles principales, pour une superficie totale de 124 km², soit à peine plus que Paris intra-muros. Une appellation quasi-siamoise et pourtant 250 km les sépare.

Dotée d’un magnifique lagon, l’île de Wallis est parsemée d’une myriade d’îlots et est la plus grande. D’une superficie de 77,9km² et d’origine île volcanique à bas-relief, il y existe quelques plaines.
Le point culminant du Mont Lulu est de 141 m d’altitude. La température moyenne annuelle varie entre 25° et 30°, typiquement tropicale, le climat est chaud avec une très forte humidité.
La côte ouest, très peu habitée est forestière et peu exploitée. Sa petite capitale est appelée Mata’utu.

L’île de Futuna, l’île sœur, appelée « enfant perdu », est quant à elle dépourvue de lagon. L’océan se jette directement sur les rochers. Elle ne possède qu’Alofi comme île voisine, et comme les îlots de Wallis, elle est aussi inhabitée. Les paysages diffèrent de Wallis. Futuna est bien plus montagneuse, les côtes sont abruptes, l’ouest aussi forestier reste inhabité et le mont Puke culmine à 524m. La rivière de Vainifao distingue deux royaumes distincts, le royaume d’Alo et celui de Sigave. Leava est la capitale commune.

Les habitants distinguent « deux saisons » dans l’année : la saison « fraîche » dont Juillet est le mois le plus frais, c’est l’hiver austral, et la saison « chaude » de Novembre à Décembre dont il est le mois le plus chaud et pluvieux.

Le décalage horaire par rapport à la France est de 10h en hiver et 11h en été. Le climat est annuellement tropical et humide, il faut prévoir des tenues de matière légère toute l’année.

ACCESSIBILITE

Les petits voisins des îles Fidji et de la Nouvelle Calédonie
Situé à 22 000km de la Métropole dans le Pacifique Sud, Wallis et Futuna est sans aucun doute le territoire le plus isolé de la France. Principalement accessible par voie aérienne, il faut compter environ 24h d’avion depuis la France pour arriver à bon port en passant par la Nouvelle Calédonie ou les îles Fidji.

A Wallis, un aéroport international permet à deux avions par semaine d’atterrir, ce sont des airbus A320 en provenance de Nouvelle-Calédonie et des îles Fidji.

Sur l’île de Futuna, une dizaine de vols hebdomadaires arrive de Wallis. Le temps de vol est d’environ une heure en avion TwinOtter, c’est l’unique lien avec le monde extérieur.

Air calin et Tapa

POPULATION

Une population qui surprend les visiteurs par son authenticité et son accueil chaleureux.
Les îles de Wallis et Futuna comptent approximativement 12 000 habitants selon le recensement de2013. Elles ont été peuplées par les habitants des îles Tonga pour Wallis et des Samoa pour l’île de Futuna.

C’est une population attachante et fidèle à son île. Loin de toutes les contraintes de la vie urbaine moderne, la vie est simple et les habitants sont heureux. Antistress et sérénité totale sont les mots clés du quotidien des habitants des deux îles. Ayant subi une forte influence tongienne, Wallis compte 21 villages pour 8000 habitants, et Futuna 15 villages pour 4000 habitants.

VIE PRATIQUE

Un voyage dans le temps.
La religion catholique représente un des piliers de l’éducation wallisienne, celle-ci étant omniprésente dans le quotidien wallisien. Existante sur le territoire depuis l’arrivée des missionnaires chrétien au milieu du 19ème siècle ; Wallis, autrement dit « Uvea » et l’île de Futuna vivent au rythme des fêtes et cérémonies religieuses. Un mélange de danses et d’offrandes culturelles de prestige défilent devant les palais royaux. Cette dévotion, particulièrement singulière et traditionnelle, structure et solidifie la vie sociale des habitants.

La pêche, l’agriculture et l’élevage porcin sont généralisés à chaque famille. La tradition orale est encore bien présente : « Rien n’est écrit mais tout se sait ». Elle est transmise à chaque génération. Les sports principaux sont le volley et le rugby.

Les îles sont régulièrement ravitaillées toutes les 3 semaines par cargo, par une des 4 passes, la passe Honikulu.

GASTRONOMIE

Kai lelei ! Le « KAI UMU » est la cuisine traditionnelle de Wallis et Futuna.
Repas très copieux, ce dernier est cuit à l’étouffée par des pierres chaudes dans un trou légèrement creusé au sol. « FAIKAI » est l’appellation de ces diversmetsconcoctés à base de lait de coco, de banane, de poissons et fruits de mer.

ORGANISATION INSTITUTIONNELLE INEDITE : UNE EXCEPTION FRANCAISE

Un petit bout de France ou l’on doit s’accommoder des rois et des traditions millénaires.
Wallis et Futuna est le seul territoire français ou existe encore une coexistence de rois et des lois de la République.L’archipel compte trois rois, le Lavelua pour Wallis, et deux rois pour Futuna, dontTu’iagaifo pour le royaume d’Alo et Keleta’ona, Tu’isigave ou Tamole Vai pour celui de Sigave.
Wallis et Futuna se distingue par sa singularité quadriptyque autour de l’état,  la royauté, l’église catholique et l’assemblée territoriale composée de 20 représentants qui est l’assemblée délibérante. Le pouvoir est donc partagé entre ces 4 pôles.

L’état, représenté par le préfet de l’administration supérieure, est l’exécutif de la collectivité. La royauté coutumière, gardienne des traditions, s’occupe de la gestion des affaires territoriales tandis que l’église catholique se charge de l’enseignement primaire.

Le chef-lieu du Territoire est Mata’utu, siège de l’assemblée territoriale et de la préfecture ainsi que ses principales administrations.
ous employons le terme « circonscription » pour définir les communes à Wallis et Futuna. Elles sont au nombre de 3 présidées par chaque roi.

ECONOMIE

Une économie quasi inexistante.
Il n’existe quasiment pas d’activité économique à Wallis.
L’agriculture, la pêche,le BTP et le commerce sont les principaux secteurs d’activité de l’ile.

Lagon Wallis et Futuna

TOURISME

Plus qu’un paradis qu’un isolement.
Wallis et Futuna est probablement l’un des derniers territoires au monde avec une si faible activité touristique. Ce secteur est quasi inexistant, ce qui apporte une certaine authenticité et une originalité tant à la vie des habitants et son environnement : des paysages de rêves, des sites patrimoniaux et un lagon possédant une biodiversité exceptionnellement protégée. Le territoire, autrement appelé « Fenua » a su conserver intact sa nature et son authenticité.

A Wallis et Futuna, explorez les somptueux édifices religieux. Bâtis face à la mer, on raconte qu’ils sont les gardiens des deux îles. Ces monuments guettent l’horizon et protègent ses petits royaumes de tout danger extérieur. Par respect aux superstitions qui existent dans les deux îles, un guide « local »sera nécessaire pour vous faire la visite des principaux sites.

Pour l’île de Wallis, le site archéologique de Talietumu et son fort tongien vous fera voyager au 15ème siècle. Le lac Lalolalo vous séduira par sa forme étonnamment ronde, il est un des lacs les plus circulaires au monde. Partez à la découverte des vestiges de la présence américaine lors de la Seconde guerre mondiale.

A moins d’un kilomètre de la grande terre, s’offre un tout autre monde : une myriade d’îlots à vous couper le souffle. De Fenuafo’ou à Nukufotu, une ceinture d’îlots au sable fin encercle Wallis et vous illumine par sa mer de couleurturquoise et son eau claire et limpide.

Pour l’île de Futuna, ne manquez pas l’incontournable site de Poi. Chaque année, des milliers de pèlerins viennent du monde entier pour commémorer la fête de Saint Pierre Chanel, Saint Patron de l’Océanie. Les cérémonies du « kava » et du « katoaga » sont au cœur de cet évènement. Les villageois vous feront un plaisir de vous offrir leurs meilleures danses.

Si vous recherchez la tranquillité, évadez-vous le temps d’une journée à Alofi. Elle est située à 20 minutes en bateau. C’est un réel paradis sur terre avec sa sublime plage de sable blanc qui n’attend que vous. Ne manquez pas la grotte de Loka avec son imposante structure naturelle. Traversez la forêt primaire de l’île d’Alofi pour aller contempler le coucher de soleil sur un fond de bruit de vagues s’écrasant sur les rochers.


L’agence www.revadreams.com peut vous aider pour votre voyage dans les iles de Wallis et Futuna.

2013-06-26 bas page tahiti in style 5